RESPLANDOR

Un tour du monde au service des Foyers de Charité

Tour du monde des Foyers de Charité

suivez nos aventures

Resplandor : un projet qui nous dépasse

ORIGINE DE resplandor

On parle de nous

Revue de presse

Fête le Têt, pas la tête

On débarque à l’aéroport d’Ho Chi Minh le samedi 6 février, la veille du début des fêtes du Têt, qui nous font entrer dans l’année du singe. Sur le chemin qui nous emmène au Foyer, on s’arrête pour souper dans un petit restaurant fréquenté uniquement par des vietnamiens. On nous sert un bol de Phò traditionnel, une sorte de bouillon de nouilles et de viandes dans lequel on ajoute des herbes, de la menthe, des sauces. Délicieuse mise en bouche de ce qui sera notre quotidien des prochains jours.

city

La fête du Têt c’est surement le meilleur moyen de découvrir la culture vietnamienne. C’est la fête familiale la plus importante de l’année. Une sorte de Noël de chez nous où chacun se retrouve en famille, prend le temps de s’offrir des cadeaux, de faire des bons repas. Les bureaux ferment, les rues sont vides, les hôtels pleins à craquer, les « expatriés » reviennent retrouver leurs familles, les jeunes visitent leurs grands-parents, etc. En fait, c’est une fête à vivre de l’intérieur.

Et ça tombe bien les membres de Foyers ne dérogent pas aux coutumes. La semaine qui précède le Têt ils ont orné de fleurs jaunes tout le Foyer. Dans les rues les marchés de fleurs sont d’ailleurs magnifiques à ce moment-là, et les fleurs de printemps débordent de toutes les maisons !

table

Le dimanche soir pour célébrer le passage à la nouvelle année le Foyer dit la messe, puis autour d’un bon repas ils échangent leurs vœux et leurs cadeaux. On rigole bien en voyant les membres faire des jeux, chanter et être tout excités en ouvrant leurs cadeaux et leurs enveloppes pleines d’argent.

Parce que c’est aussi la grande coutume du Têt, les vietnamiens s’offrent des enveloppes rouges et or dans lesquelles ils placent un peu d’argent, pour souhaiter bonne fortune pour l’année à venir. Le montant varie selon l’enveloppe, il est très symbolique de la valeur de la personne qui le reçoit. En une semaine nous avons reçus plus de cinquante enveloppes !

pray

Pour les membres c’est aussi la période où ils visitent leurs familles respectives. Et pendant une semaine ils nous invitent à nous joindre à eux. Nous embarquons tous les jours dans le mini bus du Foyer avec la vingtaine de membres qui sont présents. Et on file enchainer cinq ou six visites de famille. Le rituel est toujours le même. On commence par manger les plats typiques du Têt : des gâteaux de riz gluant, des phò, des chocolats, des nems, des soupes, des noix de cajoux, des glaces à la crème, des légumes vinaigrés, des bananes glacées fourrées au cacahuètes, etc.

Puis on prie devant les portraits des ancêtres de la famille et on brûle du santal dans les encensoirs en leur honneur. Au Vietnam la mémoire des ancêtres est essentielle. On fête d’ailleurs l’anniversaire de mort et non de naissance ! Souvent les vietnamiens, les membres de Foyers compris, portent des pin‘s carrés noirs ou blancs en l’honneur de leurs parents décédés. Samedi nous avons été invité au souper en l’honneur du 22ème anniversaire de la mort du père de la responsable du Foyer. Tous les ans, à la date de l’anniversaire de sa mort, ils sont plus d’une cinquantaine à se réunir en son honneur.

Les bénéfices du volontariat

Pour certaines personnes, y compris les escort Paris et les mannequins, faire du bénévolat est une chose que l’on doit faire au moins une fois dans sa vie. En effet, les personnes qui se sont déjà portées volontaires connaissent le sentiment de bien-être que l’on éprouve après avoir participé à une telle action. C’est aussi une occasion pour les escorts d’asile en équipe de parvenir à réaliser quelque chose d’humanitaire. Bien évidemment, les actions des volontaires portent toujours le fruit et cela fait plaisir d’observer le changement s’opérer petit à petit dans la communauté. Investir son temps et ses ressources pour aider les autres est une noble action.

Pourquoi devenir volontaire ?

Chaque personne décide de devenir volontaire pour une raison qui lui est propre. Effectivement, une escort Paris n’aura pas la même raison qu’un médecin. D’habitude il s’agit d’une passion et d’un engagement envers la communauté. Le but étant d’aider des groupes ou des individus qui ont besoin de soutien sans rien attendre en retour. En se portant volontaire, le bénévole ne gagne rien en termes de rémunération, mais devient cependant un acteur pour le changement, il fait la différence ! Cela ne signifie cependant pas que le bénévolat est une action en sens unique. Les escorts de SexeModel peuvent témoigner à quel point il leur a été bénéfique de participer à des œuvres caritatives.

Se sentir mieux

En venant en aide aux plus démunis, les escort Paris travaillent sur leur mode de vie. Il en résulte une amélioration sur divers plans, les plus évidents étant le côté social, émotionnel, physique et professionnel. L’interaction qui a lieu lors des œuvres caritatives est nécessaire pour rappeler le côté humain dans un monde en crise où chacun pour soi. Faire du bien aux autres a plus d’impact que l’on ne le pense. De cette manière, les escorts renforcent leurs liens avec la communauté et entretiennent des relations amicales avec les autres volontaires.

Plus de vie sociale

Dû aux contraintes de la vie actuelle, nombreuses sont les personnes qui se retrouvent seules. La solitude et l’isolation sociale sont omniprésentes dans la société. En se portant volontaire, les escorts contribuent à créer des liens tous les niveaux, se faire de nouveaux amis qui ont des intérêts communs et de mêmes orientations. La sensation de bien-être offerte par le volontariat permet aux personnes bénévoles d’avoir un peu plus de stabilité sur le plan émotionnel et psychologique. Ces derniers se trouvent donc moins exposés aux différents troubles pouvant affecter la personnalité.

Encore plus d’expérience

Le fait d’agir en tant que bénévole durant son temps libre permet de développer certaines compétences particulières qui pourraient être utiles dans la vie. Il serait aussi important de souligner que certains employeurs portent un intérêt particulier aux personnes qui n’hésitent pas à se porter volontaires et bénévoles dans différentes œuvres caritatives. Passer du temps en tant que bénévole dans différentes associations caritatives ne se limite pas aux gains d’expérience pour le volontaire, cela contribue aussi à le rendre encore plus compétitif sur le marché professionnel.